Actualités

Bientôt du carburant moins cher sur l'autoroute

  • par Elise
  • 29 avril 2019

 

Le réseau d’autoroutes APRR souhaite mettre en place des stations service low-cost nommées Fulli. L’objectif est de faire baisser les prix de 0,07 à 0,08 euros par litre par rapport à ceux pratiqués dans les stations à la sortie des centres-ville. 

Des tarifs situés entre ceux des supermarchés et des stations de centre-ville

Pour la première fois en France, un concessionnaire d’autoroute lance sa propre station essence à bas prix. “Cela fait des années que nous invitons les pétroliers à installer des stations low price sur notre réseau. Ils n’ont jamais répondu alors on prend les choses en main”, confie Xavier Rigo, directeur général adjoint des Autoroutes Paris-Rhin-Rhône (APRR).

Le réseau APRR a l’intention de proposer des tarifs similaires, voire inférieurs à ceux pratiqués à proximité. Soit une baisse de 7 à 8 centimes par rapport aux prix régulièrement rencontrés sur l’autoroute. “En moyenne, vous payez le litre 0,15 à 0,16 euros de plus sur autoroute que dans une grande surface”, précise Xavier Rigo. “Entre les deux, vous avez la station de centre-ville, où vous payez 0,08 à 0,09 euros de plus que dans un supermarché. Nous voulons être entre le supermarché et la station de centre-ville.”

La nouvelle station expérimentale Fulli a été installée au début du mois d’avril sur l’autoroute A6 à une cinquantaine de kilomètres au nord de Lyon.

Un nombre d’intermédiaires réduit

L’objectif de prix plus abordables des carburants passera par une baisse du nombre d’intermédiaires. Certains carburants comme l’Excellium ne seront pas proposés pour jouer sur les volumes. La station doit tout de même respecter les obligations d’une station d’autoroute, telles que l’ouverture et la présence humaine 24h/24 et 7j/7, la possibilité de prendre un plat chaud ou d’accéder à des toilettes gratuites, etc…). La station ne souhaite pas se contenter d’une simple baisse des prix mais compte aussi proposer de nouveaux services comme des toilettes réservées aux familles par exemple.
Il reste à espérer maintenant que cette offre d’essence à bas prix sera mis en oeuvre après son expérimentation. En revanche, ni la Sanef ni Vinci Autoroutes, les deux autres poids lourds du secteur, n’ont l'intention de lancer le même concept sur leurs réseaux. 

 

Sources : Le Parisien, Capital