Nouveau
Lavage auto dans Essence
3€ OFFERTS sur votre 1er achat
avec le code ESSENCE
j'en profite

Dans la berline haut de gamme de Nathalie, chauffeur VTC à Nantes

  • par Elise
  • 21 février 2017

 

Alternative controversée aux taxis, les Voitures de Tourisme avec Chauffeur, plus communément appelées VTC, connaissent depuis quelques années un développement considérable. Le VTC est l'industrie qui a créé le plus d'emplois sous le quinquennat de François Hollande. Ils sont environ 20 000 exploitants en France, dont 15 000 sur Paris, le reste étant réparti dans les plus grandes villes de l’Hexagone. 57% d’entre eux sont des indépendants, et 81% exercent ce travail à temps plein.

 

Aujourd’hui, nous découvrons Nathalie Lebaillif, 46 ans, originaire de Normandie. Elle exerce le métier de chauffeur VTC à Nantes depuis septembre 2015.
Portrait d’une des rares femmes dans ce milieu en France.

Chauffeur VTC à Nantes

Les VTC, des chauffeurs de prestige

Dans sa 508 GT, Nathalie propose des courses dans toute la France. À bord, vous trouvez tout : Wi-Fi, boissons, gourmandises, chargeurs de téléphone, journaux… Vous pouvez même choisir votre boisson en réservant, tout est fait sur mesure et adapté à votre demande !
Ses clients, à 80% des professionnels, sont accompagnés dans tous leurs déplacements. Le reste de sa clientèle est essentiellement composée de familles, qui lui font appel généralement le week-end et en période de vacances scolaires.

Des débuts dans la profession pas évidents

Après un bilan avec un coach professionnel il y a un an et demi dans l’objectif d’une reconversion, une compétence majeure en est ressortie : la conduite. Elle a donc effectué sa formation dans un des centres VTC présents à Paris. Géographie de Paris, législation du métier, anglais touristique… en un mois et demi, la formation enseigne tout ce qu’il faut maîtriser pour exercer l’activité.
C’est à Nantes que Nathalie a commencé son métier, en tant que chauffeur pour la société Uber. Nouvelle dans la ville, il lui a fallu connaître rapidement les lieux et s’y adapter. Les premiers mois ont été difficiles : jusqu’à 70h de travail par semaine, une accumulation de fatigue, des situations d’urgence stressantes… elle a même subi une agression à cause du conflit Taxis/Uber.
Après cette mésaventure, Nathalie décide de se lancer en tant que chauffeur VTC en auto-entrepreneur, avec un réseau de clientèle bien développé grâce à Uber.

Être chauffeur VTC : un métier à part entière

Souvent sollicitée pour des trajets jusqu’à l’aéroport ou la gare SNCF de Nantes, Nathalie adapte ses services à tout type de courses. Vous pourrez d’ailleurs bientôt lui faire appel si vous prévoyez de vous rendre au parc du Puy du Fou en Vendée.
Disponible 7j/7 et 24h/24, elle aligne ses prix sur ceux des chauffeurs de taxis qui sont réglementés. Mais une course en VTC est bien plus qu’un simple trajet : confort du véhicule, qualité des services, accueil chaleureux… Nathalie fait de la relation humaine sa priorité afin de rendre l’expérience à bord la plus agréable possible !

Ses conseils pour réussir

Persévérer pour se faire sa place et pour fidéliser ses clients dans un environnement de plus en plus concurrentiel. En tant que chauffeur VTC indépendant, il faut savoir se démarquer pour faire face aux nombreuses applications mobiles qui viennent engranger de la clientèle en masse, en respectant notamment le positionnement haut de gamme de la profession (tenue vestimentaire, propreté et confort du véhicule, etc...). Être une femme dans ce milieu aide également à se différencier grâce à certains atouts : la sécurité, la douceur, une conduite peut-être moins agressive… En général, les clients apprécient d’être conduits par des femmes. Nathalie, pour qui le contact humain est ce qui la passionne le plus dans ce métier, encourage toute personne de nature indépendante, appréciant la conduite et la relation avec les clients, à se lancer !

 

Nathalie Lebaillif, chauffeur VTC à Nantes

Pour réserver une course, rendez-vous sur son site internet chauffeur-vtc-nantes.fr

 

 

Économiser son carburant en vacances

  • par Elise
  • 25 juillet 2017

Comment économiser son carburant en vacances

Vous roulez tranquillement sur l’autoroute quand soudain le voyant d’essence s’allume pour vous indiquer que le réservoir d’essence de votre voiture est presque à sec. Pour économiser un maximum de carburant, quel est le bon comportement à adopter ?