Lavage dans Essence : 3€ offerts sur votre 1er achat | code ESSENCE

Actualités

Vendre sa voiture : quelles différences entre une essence et une diesel ?

  • par Elise
  • 16 octobre 2017

 

Le marché de l’occasion est en pleine croissance depuis 3 ans. La proportion de particuliers achetant une voiture neuve baisse constamment, et la durée de vie des véhicules étant de plus en plus importante fait que ces derniers restent plus longtemps dans le parc automobile. L’année 2016 marque un record des ventes d’occasion atteignant 5,6 millions de véhicules. En France, le rapport entre les ventes du neuf et de l’occasion est particulièrement élevé : à chaque voiture neuve immatriculée se vend 2,8 véhicules d’occasion. 

 

Le diesel n'a plus la cote


L’année 2017 marque la fin de 17 ans de domination du diesel : les immatriculations de véhicules essence ont à nouveau dépassé celles de voitures diesel. Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette perte de terrain.
Les vieux diesels font déjà l’objet de restrictions de circulation avec l’apparition des vignettes Crit’Air dans plusieurs villes. Et la tendance devrait s’accentuer et toucher des diesels récents, en raison du renforcement des normes de réduction des particules et oxydes d’azote. Ensuite, nous observons une chute brutale des cotes, ce qui engendre une perte de valeur plus rapide que les véhicules essence. Enfin, la hausse des taxes et du prix du gasoil est bien réelle. D’ici 3-4 ans, nous aurons affaire à un gasoil au même prix que l’essence ! Malgré un gain de consommation très intéressant pour les gros rouleurs, nombreux automobilistes semblent vouloir se débarrasser du diesel.

 

À quel moment vendre sa voiture ?


C’est lors de la première année suivant sa mise en circulation qu’une voiture décote le plus. Elle perd entre 15 et 30% de sa valeur. Pour savoir quel est le bon moment pour vendre sa voiture, il faut tenir compte de 3 éléments essentiels : l’âge de la voiture, son ancienneté au sein de la gamme et les variations saisonnières du marché de l’occasion.

L’âge de la voiture

En début de vie : cette solution est valable si vous avez réussi à obtenir une grosse remise lors de l’achat de votre voiture neuve. La revendre au bout de 6 mois, voire 1 an au maximum, vous permettra de ne perdre que 10% au maximum, et même un peu moins si votre voiture est un modèle récent bénéficiant encore de « l’effet nouveauté ».

Pour les automobilistes effectuant, en moyenne, 15 000km par an : le meilleur moment se situe au bout de 4-5 ans, car le véhicule sort des années de forte décote et n’a pas encore dépassé le seuil psychologique des 100 000km. Il ne faut pas non plus attendre trop longtemps au risque que votre voiture ne vaille plus grand chose.

Pour les gros rouleurs, il faut tenir compte de 2 paramètres :
• l’usure de la voiture : qui va engendrer des frais pour remplacer les pièces d’usure
• les seuils fatidiques : ce sont les moments où la voiture décote et devient alors plus difficile à revendre. Sur un modèle essence, il se situe autour des 120 000km, contre 150 000km sur un diesel.

Si vous roulez peu, moins de 12 000km par an, gardez votre voiture le plus longtemps possible pour l’user “jusqu’au bout”. Une voiture en fin de vie ne décote pratiquement plus. Toutefois, cette solution n’est valable que pour les modèles les plus recherchés en occasion, comme la Renault Clio ou la Mégane, qui se revendront à un bon prix en diesel, même avec un kilométrage important.

L’ancienneté au sein de la gamme

Qu’il s’agisse d’une véritable nouveauté ou d’un restylage de mi-carrière, vous devez surveiller l’arrivée de tout nouveau modèle. Car à sa sortie, il démode son prédécesseur et fait alors baisser sa cote de 5 à 10%. Pas de panique en revanche si votre voiture est âgée de 4 à 5 ans : l’arrivée de la nouveauté n’aura pas d’incidence sur sa cote.

Les variations saisonnières

À ne pas manquer : 
• les débuts d’année : c’est le moment où l’on reçoit les bonus de fin d’année
• septembre/octobre : les étudiants, pour la plupart avec un budget serré, sont généralement nombreux à chercher une voiture de petit gabarit
• à l’approche des vacances : vous n’aurez pas trop de mal à revendre votre SUV ou votre monospace

À éviter : 
• le mois d’août : les acheteurs se font rares en période de congés
• les période d’impôts, où le portefeuille est déjà suffisamment sollicité

Si vous préférez vendre votre véhicule à un professionnel pour en racheter un autre, visez en général les fins de mois ou la fin de l’année, les concessionnaires ayant des objectifs mensuels et annuels à remplir. Dans ce cas, le professionnel pourra reprendre votre véhicule d'occasion quelque soit l'état, l'âge et le nombre de kilomètres. 

 

 

L'estimation du prix de vente


Comparez les prix de vente des modèles identiques au vôtre

Cela vous permettra d’établir votre propre moyenne en cohérence avec les prix du marché. En règle générale, le prix de vente d’un véhicule se fixe en fonction de 2 facteurs principaux :
• son année de mise en circulation (autrement dit son âge)
• son kilométrage

La cote d’un véhicule correspond à un kilométrage moyen qui dépend de son type de motorisation :
• pour une essence : en moyenne 15 000 km par an. Étant donné qu’un petit moteur s'use plus vite qu'un gros, cette moyenne peut être estimée à 13 000 km/an pour une petite voiture essence, et à 17 000 km/an pour une voiture essence d'une cylindrée supérieure à 2.0 litres.
• pour une diesel : en moyenne 25 000 km par an. Les gros moteurs sont censés également moins souffrir que les petits. On pourra donc estimer l’usure normale d’un gros moteur, à partir de 2.0 litres, à 30 000 km/an.

Estimez votre voiture en ligne

Il existe de nouvelles solutions pour faire estimer votre voiture de manière fiable et rapide. En l’espace de 24h, il est possible de prendre rendez-vous dans une des concessions partenaires. Après validation du devis, une deuxième estimation du véhicule est donnée par un expert. Si vous acceptez l’offre, vous bénéficierez alors d’une prise en charge post-vente complète, le professionnel s’occupant de toutes les formalités administratives.

 

Vendre à un particulier ou à un professionnel ?


Vendre sa voiture à un professionnel est plus avantageux

• Vous n’avez pas à effectuer le contrôle technique
• Vous n’êtes pas exposé à la garantie pour vice caché
• La vente se fait immédiatement. C’est alors la solution idéale dans le cas où vous avez déjà trouvé votre nouvelle voiture et que vous êtes pressé de vendre l’ancienne
• Si vous achetez un véhicule neuf, vous bénéficiez des bonus reprise promotionnels
• C’est lui qui effectue toutes les démarches administratives
• Toutes les marques et tous les modèles sont repris, c’est alors avantageux si votre ancien véhicule est peu courant

Vous souhaitez vendre votre voiture à un particulier

Le prix de vente sera en général supérieur à celui d’un professionnel. Si vous avez du temps à accorder à la vente, que votre voiture est bien entretenue, très recherchée, et que vous étudiez précisément le marché, vous pourrez alors conclure un bon prix de vente. 
Cependant, la vente à particulier peut comporter quelques obstacles :
• Si le véhicule a plus de 4 ans, un contrôle technique devra être effectué, ainsi qu’une vérification complète des points que l’acheteur ne manquera pas d’inspecter
• Il sera parfois nécessaire de compléter par des petits travaux de carrosserie
• Afin de rendre votre véhicule encore plus attractif, nous vous conseillons de réaliser un lavage complet. Pour cela, rien de plus simple que de passer par l’application Essence pour acheter votre lavage au meilleur prix dans les stations proches de chez vous !
• Si vous approchez d’une date de révision (vidange, pneus, filtres, courroie de distribution), il vaut mieux effectuer cette révision avant la vente. Dans cette dernière n’est pas faite, l’acheteur pourra demander de baisser le prix de vente de votre véhicule
• Comptez 1 à 3 mois pour vendre votre véhicule. Vous devrez en plus de cela assurer la réception des appels et les rendez-vous d’essai nécessaires
• Enfin, vous êtes exposé à la garantie pour vice caché sur une période de 2 ans

 

 

Sources
AutoPlus, Franceinfo, LegiPermis, Le veodrome