Actualités

Lille : les automobilistes bientôt payés pour laisser leur véhicule

 

Le gouvernement s’est prononcé en faveur de l’installation de péages urbains dans les grandes villes. Cependant, le président de la métropole de Lille, Damien Castelain, défend le projet de “péages inversés”. Ce programme consiste à indemniser les automobilistes qui laisseraient leur véhicule durant les heures de pointe

 

 Le “péage inversé” pourrait voir le jour dès 2018 à Lille pendant que Laurence Rossignol s’exprime sur le projet de loi sur les mobilités avec la possibilité de mise en place de “péages urbains” des villes. 

Le principe ? Indemniser les automobilistes lorsqu’ils laissent leur voiture durant les heures de pointe plutôt que de les faire payer pour qu’ils puissent rentrer en voiture dans la ville. 

Damien Castelain explique qu’ils “repèrent les automobilistes qui chaque jour utilisent leur véhicule seul, sur les autoroutes, via des caméras qui permettent d’identifier les métropolitains qui utilisent chaque jour aux heures de pointe leur véhicule. En fonction de cela, sur la base du volontariat, ces automobilistes s’engagent à changer leur comportement”. 

Cette politique d’incitation repose sur un argument financier, cela veut dire qu’en échange de leur effort pour changer leurs habitudes de déplacement, les automobilistes recevraient alors 2 euros par trajet non-effectué. 

Cette idée a déjà été testée sur un panel d’entreprise ainsi que sur certains agents de la métropole lilloise, mais ne peut être appliquée pour le moment au niveau de l’ensemble de la métropole puisque la CNIL n’a pas encore donné son accord. Ce problème pourrait, cependant, disparaitre grâce au nouveau projet de loi, dans lequel pourrait figurer la possibilité pour les métropoles d’instaurer ce type de péages. Damien Castelain souhaite appliquer ces mesures des 2018 sur Lille et sa région.

 

Sources : France 3