Actualités

Les prix des carburants sont en baisse

 

Après la flambée de ces derniers mois, les prix des carburants ont nettement reculé la semaine dernière.

Un recul de 5 centimes d’euros en quinze jours

Lundi 20 mai 2019, le baril de Brent était aux alentours des 65€. Le lundi 3 juin, il ne valait plus que 55€, perdant ainsi 15% de sa valeur en deux semaines. Et cette fois, ça y est : l’incidence sur les prix à la pompe se fait désormais pleinement sentir. Ainsi, en l’espace de deux semaine, le litre de gasoil a reculé de 5,4 centimes, celui de SP95-E10 a plongé de 4,5 centimes, et celui de SP95 de 5,1 centimes. Quant au prix du litre de SP98, celui-ci a baissé de 3,9 centimes.

Prix des carburants (moyenne nationale)

Gasoil : 1,426€/L
SP95-E10 : 1,491€/L
SP95 : 1,426€/L
SP98 : 1,590€/L
E85 : 0,680€/L
GPL : 0,800€/L

Comment expliquer la baisse des prix des carburants ?

La chute des prix des carburants fait suite à 6 mois de hausse constante. Les prix des carburants à la pompe varient en fonction de plusieurs paramètres : le cours du baril de pétrole, les taxes, le taux de change euro/dollar, le niveau des stocks de produits pétroliers, et la demande. 

Les cours du pétrole étaient plutôt orientés à la baisse ces dernières semaines, avec des craintes sur une offre trop abondante face à une demande qui pourrait être moins forte que prévu avec le ralentissement économique mondial. 

Outre le renforcement de la devise européenne face au dollar, l’Ufip (Union Française des Industries Pétrolières) y voit l’incertitude qui plane sur l’accord de l’Opep (il vise à plafonner la production d’or noir pour faire monter les cours) et les tensions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis. Pourtant, la production de pétrole russe a chuté à son plus bas niveau depuis trois ans à cause d’une contamination de son brut, tandis que les Etats-Unis ont durci les sanctions l’encontre du brut vénézuélien…

Les jours à privilégier pour faire le plein 

Récemment, nous avons analysé les variations des prix des carburants au cours de la semaine. Notre étude révèle un écart de 3 centimes entre le début et la fin de la semaine. Ainsi, le dimanche est le jour où les prix sont les plus élevés, et le lundi (hors période de carburant à prix coûtant) est le jour où les prix à la pompe sont au plus bas. 

 

Sources : AutoPlus

 

Bons Plans