Actualités

Les points à vérifier si votre véhicule surconsomme

  • par Elise
  • 24 septembre 2019

 

Si vous remarquez une consommation de carburant anormale et que votre voiture vous parait moins vive, c’est qu’il y a sûrement un problème technique découlant d’un entretien sans doute un peu négligé… Voici les éléments à vérifier sur votre véhicule pour remédier à une surconsommation. 

Surconsommation de carburant : les pneus hiver ou sous-gonflés

Les pneus sont la première cause mécanique de surconsommation. Si vous possédez des pneus « hiver » ou même « tous terrains », leur plus forte lamellisation entrainera une surconsommation en carburant. Nous vous conseillons de remonter vos pneus d’été ou 4 saisons si vous en possédez qui auront alors moins d’impact sur votre consommation de carburant.
Pensez aussi à vérifier votre pression des pneus au moins une fois par mois. Cette vérification est primordiale, les pneus étant un élément essentiel de sécurité trop souvent oublié.

Lire aussi : Comment bien nettoyer et entretenir ses pneus ?

 

Surconsommation de carburant : une négligence de l’entretien

Le remplacement du filtre à air

Lorsque le filtre à air est encrassé, votre moteur va sur-consommer, mais aussi sur-polluer et perdre en puissance surtout dans le cas des voitures essence, GPL et GNV (Gaz naturel). Remplacer votre filtre à air ne vous prendra pas beaucoup de temps et son faible coup sera vite rentabilisé.

 

 

J'EN PROFITE

 

Vérifier les réglages d’allumage et de carburation

Bien vérifier les réglages d’allumage et de carburation est important afin d’éviter une surconsommation trop importante. Une fumée noire à l’échappement lors des fortes accélérations doit vous alerter. Si l’encrassement n’est pas trop sévère, vous pouvez essayer de le dépanner en pulvérisant un traitement spécifique.

Le dégrippage des freins

Une voiture peut devenir plus gourmande si l'un de ses freins reste actif, même faiblement. Il est souvent difficile de s'en rendre compte en roulant, mais vous pouvez le détecter à faible allure si vous entendez un sifflement continu. Pour dégripper le frein sans démontage, il existe du nettoyant spécifique aux freins ou des solvants non gras en bombe à pulvériser sur le frein derrière la roue qui bloque. Si vous ne parvenez pas à résoudre le problème, nous vous conseillons d'aller faire un tour chez votre garagiste.

Surconsommation de carburant : certains accessoires énergivores

La galerie, les barres et coffre de toit

Ils augmentent considérablement la résistance à l'air de votre véhicule sur routes et autoroutes. Lorsque vous en avez pas besoin, pensez à les démonter du toit de votre véhicule. Vous verrez une différence significative sur votre consommation de carburant, et ce même si vous êtes en ville car la masse du véhicule sera réduite. 

L’utilisation de la climatisation

Mal utilisée, la climatisation peut non seulement être source de désagréments pour les passagers mais peut aussi entraîner une surconsommation de carburant. Veillez donc à ne l’utiliser que si cela est vraiment nécessaire et à ne pas la mettre trop froide. 

Comme toutes les autres pièces de votre véhicule, l’entretien de la climatisation est indispensable pour éviter la panne. Les professionnels recommandent un entretien complet tous les deux ans avec une recharge de gaz réfrigérant.

Lire aussi : 5 conseils pour optimiser son utilisation de la climatisation en voiture

Les accessoires électriques

Que ce soit la lunette arrière chauffante, le feux de brouillard arrière, les essuie-glaces, la ventilation ou encore la sonorisation, les accessoires électriques du véhicule sont aussi facteurs de surconsommation de carburant. Nous vous conseillons de réduire au maximum leur emploi. Vous pouvez par exemple utiliser les veilleuses en ville éclairée plutôt que les feux de croisement qui sont inutilement puissants dans ce contexte. 

 

Surconsommation de carburant : les conditions de conduite

Les petits trajets quotidien

Utiliser son véhicule principalement pour des petits trajets entraîne une surconsommation de carburant certaine. Le moteur n’a en effet pas tellement le temps de chauffer et, nous le savons, un moteur consomme beaucoup plus lorsqu’il est froid.

Le style de conduite 

Pour moins consommer, une conduite fluide à allure modérée est l’idéal. Pensez à utiliser le couple moteur et à ne pas trop attendre avant de passer à une vitesse supérieure. De temps en temps, lorsque votre moteur est chaud, vous pouvez toutefois monter dans les tours pour décrasser le moteur.

 

Source : Ooreka

 

Article écrit par – Elise, chargée de communication Essence&CO

 

Bons Plans