Actualités

Crise climatique : pour Total, le débat est faussé

Le géant Total fait partie des plus grosses entreprises pétrolières mondiales. Ce sont également elles qui polluent le plus et contribuent directement au réchauffement climatique.

On le sait, la société est sujette à des pressions de la part de l'Union européenne. L'ensemble des Etats-membres a pour objectif de réduire la consommation des énergies fossiles afin de favoriser l'usage des biocarburants. C'est dans une directive datant de 2003 que l'Union européenne a souhaité la promotion des biocarburants, laquelle a été renforcée en détaillant les objectifs de chaque Etat-membre 6 ans plus tard.

 

Patrick Pouyanné

 

Conséquence directe pour le consommateur : une hausse du prix à la pompe. Mais plus gloablement, on peut s'interroger sur les objectifs futurs de Total vis-à-vis des hydrocarbures.

Dans une interview recueillie cette semaine par France Info, le PDG de Total, Patrick Pouyanné a balayé ce débat en affirmant : "Le débat est aujourd'hui quand même beaucoup trop manichéen, trop faussé (...) Je comprends qu'il y a des jeunes qui ont envie qu'on agisse, mais c'est un sujet complexe".

 

 

Selon un rapport de l'ONG Carbon Disclosure, la société Total se placerait au 17e rang des entreprises les plus polluantes derrière BP (12e) et Exxon Mobil (14e). En pôle position des mauvais élèves, nous retrouvons l'entreprise pétrolière Suncor basée au Canada.

M. Pouyanné ajoute qu'à l'heure actuelle les énergies fossiles représentent 90% du bouquet énergétique mondial. Une transition vers un mode de consommation plus écologique ne serait donc pas chose aisée. Il la qualifie même de rêve intouchable :

"Il faudrait que tout le monde retombe un peu sur Terre sur ce sujet énergétique. Je ne verrai pas de mon vivant un système énergétique à base uniquement de renouvelables, il faudrait quand même qu'on arrête de rêver tous collectivement"

 

Bons Plans