Actualités

Coronavirus : la baisse du pétrole serait modérée

Le Coronavirus, qui sévit principalement en Chine, commence à inquiéter les les pays exportateurs de pétrole. Afin d'analyser et de maîtriser les enjeux liés à cette situation bien particulière, les pays membres de l'OPEP se réuniront demain.

Dans une étude publiée fin janvier, le cabinet Goldman Sachs, se basait sur l'épidémie de SRAS de 2003 pour tenter d'estimer l'impact sur la demande de pétrole. Les analystes tablaient alors sur une baisse de 3 dollars par baril. Mais selon eux, il était encore bien trop tôt pour se faire une idée précise des conséquences à attendre.

Alors qu'au début de l'année, au coeur des tensions en les Etats-unis et l'Iran le coût du baril de Brent avait dépassé les 70 dollars, ce dernier est descendu en chute libre à 51,31 dollars. Plusieurs facteurs expliquent cette plongée.

 

Coronavirus : quels impacts sur le prix du pétrole ?

 

Dans un entretien recueilli par LCI, Francis Perrin, spécialiste des problématiques liées aux énergies à l'Institut de relations internationales explique en effet que la Chine est le second plus gros consommateur de pétrole derrière les Etats-Unis. Son poids est donc très important sur le marché puisque si la Chine produit du pétrole elle en importe également.

Coronavirus : un impact à court terme

A l'heure où nous écrivons ces lignes 17 205 cas de Coronavirus ont été repérés en Chine avec 361 décès. Entre les villes mises en quarantaine, les transports tournant au ralenti et les avions cloué au sol, le secteur des transports s'en trouve largement affecté. Par mesure de sécurité, 56 millions de personnes ne sont plus en mesure de se déplacer. Cela a un impact direct sur le cours du pétrole.

La baisse du cours du pétrole pourrait ainsi serépercuter sur les tarifs à la pompe pour le consommateur mais selon M. Perrin, si le prix du pétrole a déjà enregistré un recul de l'ordre de 10%, il ne pourrait finalement s'agir que d'une conséquence sur le court terme. Et d'ajouter : " La Chine ne va pas arrêter de consommer du pétrole, son économie ne va pas se retrouver à genoux. Il faut savoir raison garder. "

 

A lire également

Coronavirus : quels impacts sur le prix du pétrole ?

 


 

Suivez nos actus, conseils et bons plans !

Essence&CO sur Twitter    Essence&CO sur LinkedIn    Essence&CO sur Facebook

 


Guillaume Belfiore Guillaume Belfiore
Responsable Marketing Digital & Branding

 

 

 

Bons Plans