Actualités

Le canadien Suncor mise sur le diesel sans pétrole

Tous les moyens sont bons pour réduire les émissions de CO2 et de plus en plus d'acteurs trouvent leur place sur le marché des biocarburants. Cette fois c'est la société québecoise Suncor qui planche sur un nouveau dispositif visant à produire du Diesel... sans pétrole. Un projet qui dépasserait le milliard de dollars.

 

Le canadien Suncor mise sur le diesel sans pétrole

 

Le géant pétrolien canadien Suncor Energy parie sur un type de carburant vert plutôt original : le diesel ! Mais du diesel sans pétrole ! Concrètement, ce carburant vert serait composé de graisses animales, d’huiles végétales et d’huiles de cuisson usagées, le tout mélangé à du diesel classique.

Selon les informations recueillies par Radio Canada, la société prévoit déjà de produire 4,75 millions de barils par an dès 2024. Dans un document confidentiel, Suncor explique qu'un tel dispositif permettrait de réduire de 95% les émissions de gaz à effet de serre tout en doublant la consommation de biocarburant à Montreal.

Le projet de Suncor nécessiterait la construction de cinq nouvelles usines, un investissement de plus d'un milliard de dollars. Il faut dire que la réglementation prévoit d'imposer 15 % de biocarburant dans l'essence et 4 % dans le diesel, et ce, à l'horizon 2025.

Patrice Mangin, directeur de l’Institut d'innovations en écomatériaux, écoproduits, écoénergies de l’Université du Québec affirme : "Pour atteindre les cibles de 37,5 % de réduction de GES en 2030, il faudrait produire entre 1,2 et 1,5 milliard de litres de carburant renouvelable par année. Avec ce projet, on atteindrait le milliard."

 


 

Suivez nos actus, conseils et bons plans !

Essence&CO sur Twitter    Essence&CO sur LinkedIn    Essence&CO sur Facebook

 


Guillaume Belfiore Guillaume Belfiore
Responsable Marketing Digital & Branding

 

 

 

Téléchargez Essence&CO sur iOS et Android
Nouveauté !
Carte carburant