Actualités

Le diesel plus cher que l’essence dans une station sur cinq

En cette fin du mois de mars, le prix du litre de gasoil repart à la hausse et s’affiche en moyenne à 1,46 euros le litre.

Le prix du litre de gasoil passe devant celui de l’essence (SP95) dans une station service sur cinq du pays. Un seuil symbolique qui avait lancé le mouvement des Gilets jaunes en octobre dernier.

 

 

L’accalmie pour le gasoil n’aura pas duré bien longtemps. Alors que le sans plomb promettait de repasser devant, les prix à la pompe du diesel repartent à la hausse. 

Le prix du gasoil reste tout de même largement inférieur à ce qu’il était mi-octobre. Ce lundi, le gasoil s’affichait en moyenne à 1,46€ le litre contre 1,53€ au plus haut il y a cinq mois. Même constat pour l’essence SP95 avec un prix au litre à 1,50€ contre 1,57€ en octobre dernier. En revanche, le nombre de départements où la majorité des stations affichent le gasoil plus cher que l’essence est en hausse. En ce début de semaine, c’est le cas de 11 départements (selon le site du gouvernement) : Bas-Rhin, Haut-Rhin, Territoire de Belfort, Vosges, Moselle, Yvelines, Paris, Val-d'Oise, Hauts-de-Seine, Val-de-Marne et Seine-Saint-Denis.

Une tendance à la hausse qui devrait se poursuivre

Depuis le début de l’année, le cours du baril de Brent, principale cause du prix à la pompe actuel, ne cesse d’augmenter. Fixé à 44,65€ début janvier dernier, il a atteint 59,50€ ce lundi 25 mars. Une tendance à la hausse qui devrait se poursuivre dans les prochains mois. 

Comment expliquer cette situation ?

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés, notamment la Russie, se sont entendus en fin d’année dernière pour limiter l’augmentation de la production à 1,2 million de barils par jour, dans le but de faire remonter les cours. Cette politique pourrait prendre fin en juin, lorsque les producteurs pétroliers se rencontreront à nouveau.
Il y a aussi une influence saisonnière sur le cours du diesel et du fioul. En hiver, la consommation augmente, les prix ont donc tendance à suivre. De plus, la hausse de la taxe carbone, qui avait contribué à lancer le mouvement des “Gilets jaunes”, a été gelée pour 2019, indique le Parisien
Enfin, il faut savoir que chaque station service fait sa politique commerciale et établit donc ses marges. 

 

Sources : Le Parisien, LCI

 

Bons Plans