Actualités

Pétrole : le Brent passe sous les $18

Alors que la signature d'un accord historique redonnait un peu d'espoir sur le marché pétrolier, le baril de Brent, indexant le prix à la pompe, plonge de nouveau, cette fois à moins de 17 euros le baril.

Réduire globalement la production de pétrole afin de faire face aux conséquences de la pandémie mondiale, cela n'aura finalement pas suffi à instaurer un nouveau souffle sur le marché. A l'instar du baril américain WTI, le Brent continue de baisser.

Le baril WTI à -37,60 euros !

Le baril WTI a connu un moment particulièrement insolite hier en passant à une valeur aberrante de -37,60 dollars. En cette période de confinement, le secteur des transports est gelé et les capacités de stockage sont arrivées à saturation. Face au coût du stockage, certaines compagnies pétrolières ont alors préféré payer pour s'en débarrasser.

Le cours du WTI est toutefois revenu en positif dans le courant de la nuit.

 

 

 

Le baril de brent chute à nouveau

Les tarifs pratiqués en stations-services en France sont pour leur part indexés sur le cours du baril de Brent en mer du nord.

Après être passé sous la barre des 20 dollars hier, cette nuit, le Brent a fortement chuté en Asie en perdant plus de 12% de sa valeur. Il est actuellement à 16,41 euros.

De toute évidence, la situation pandémique affecte le marché pétrolier au global plus lourdement que prévu. Les prix à la pompe en France devrait donc continuer de dégringoler dans les prochaines semaines même si cette baisse sera probablement modérée par la proportion des taxes présente dans le prix final pour l'automobiliste.

LIRE : Pourquoi la baisse des prix n'est pas aussi forte que celle du baril

 

KIDIOUI
Carte Carburant Essence&CO by Anytime
Votre voiture
au meilleur prix