Actualités

Plan de soutien à l'automobile : les mesures gouvernementales

La semaine dernière, le ministre de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire avait annoncé que des mesures de soutien seraient mises en place pour le secteur automobile face aux conséquences de la pandémie de Coronavirus. Ces dernières viennent d'être annoncées par le gouvernement.

Alors que les français sont restés confinés de longues semaines chez eux, les projets d'achat de véhicules ont été repoussés ou annulés. À cause de la crise sanitaire, les ventes voitures neuves ont drastiquement chuté de -72,25 % au mois de mars et -88,8 % au mois d'avril, selon Turbo.fr.

 

Secteur Auto : les mesures gouvernementales

 

Bruno Lemaire expliquait que le plan de soutien en préparation visait à "relancer la consommation, soutenir la transformation vers un modèle plus durable, avec le soutien en particulier aux véhicules qui émettent le moins de CO2, aux véhicules électriques". l'idée est effectivement de permettre l'accélération de la transition écologique en facilitant l'achat de véhicules moins poulluant, en d'autres termes, des voitures électriques ou hybrides.

Mais hier c'est Emmanuel Macron qui a pris la parole. le Président de la République affirme que les véhicules français doivent continuer d'être produits en France et comme prévu, il insiste sur l'importance des moteurs électriques. Le plan d'aide représente au total 8 milliards d'euros.

 

100 000 points de recharges d'ici fin 2021

Pour démocratiser au maximum les véhicules moins polluants, Emmanuel macron souhaite voir 100 000 bornes de recharge électriques sur l'ensemble de l'Hexagone d'ici la fin de l'année prochaine.

L'idée est d'avoir une borne de recharge tous les 150 km d'autoroute. "Aucun autre pays européen n'est aussi ambitieux en matière de véhicules propres", affirme le président de la République.

Plusieurs palliers d'aides sont également prévus.

 

Achat de voitures électriques : les aides gouvernementales

Pour l'achat d'un véhicule 100% électrique, le gouvernement s'engage auprès des particuliers avec une aide de 7000 euros contre 6000 euros auparavant. Ce bonus est valable dans la limite d'un achat à 45 000 euros du 1er juin au 31 décembre

Du côté des entreprises qui veulent équiper leur flotte de véhicules électriques, le gouvernement souhaite également faire un geste et ce bonus passe de 3000 euros à 5000 euros.

Pour l'achat d'un véhicule hybride, le gouvernement introduit une nouvelle aide jusqu'alors inexistante. Les particuliers pourront ainsi bénéficier d'un bonus écologique de 2000 euros à l'achat. Cela devrait également booster les ventes chez Renault, Citroën et Peugeot qui commercialisent plusieurs hybrides.

Emmanuel Macron annonce également une hausse de la prime à la conversion réservée aux ménages dont le revenu fiscal n'excède pas 18 000 euros nets. Cette prime passe à 3000 euros pour l'achat d'un véhicule à moteur thermique, et à 5000 euros pour une voiture électrique. Notons l'inclusion des véhicules disposant de la vignette Crit'Air 3, soit les modèles essence entrés en commercialisation avant 2006 et diesel avant 2011.

 

KIDIOUI
Carte Carburant Essence&CO by Anytime
Votre voiture
au meilleur prix