Actualités

Livraisons automobiles : le Coronavirus pourrait entrainer des retards

Essence&CO sur Twitter   Essence&CO sur LinkedIn   Essence&CO sur Facebook

On le sait, le Coronavirus a des conséquences sur le cours du pétrole. Il est également possible que l'épidémie affecte le marché automobile dans sa globalité et notamment au niveau des livraisons.

Sur le mois de février, 167 785 voitures neuves ont été immatriculées en France, selon les chiffres communiqués par le Comité des constructeurs français d'automobiles. Cela représente une baisse annuelle de 2,7%.

 

Livraisons automobiles : le Coronavirus pourrait entrainer des retards

 

Reste que ce déclin n'est finalement pas si important. Les spécialistes les plus négatifs tablaient sur une chute de l'ordre de -10%. En outre, au mois de janvier, la mise en application du malus écologique s'est traduit par une baisse de 13,44% avec donc une hausse des ventes de voitures d'occasion.

Selon Ouest-France, qui rapporte les propos du CCFA, l'effet du Coronavirus n'est pas encore visible. Il s'agit surtout d'une question de logistique mais pour l'heure, les composants et véhicules ont été livrés en temps et en heure. Cependant, le CCFA précise qu'à partir de ce mois-ci il est possible qu'y ait des "bateaux qui ne sont pas partis et peuvent faire que certains modèles pourraient ne pas être disponibles en France".

Concrètement, les premiers effets du Coronavirus sur le secteur automobile se traduiraient par des retards de livraison auprès des particuliers.

Au mois de février les marques DS (+113,48%) et Peugeot (+1,71%) ont tiré le groupe PSA à la hausse avec 60 874 véhicules immatriculés (+0,49%), et ce, malgré une baisse de Citröen (-6,25%).

En chute de 27%, Dacia tire pour sa part Renault vers le bas qui perd 9,7%.

 


 

Suivez nos actus, conseils et bons plans !

Essence&CO sur Twitter    Essence&CO sur LinkedIn    Essence&CO sur Facebook

 


Guillaume Belfiore Guillaume Belfiore
Responsable Marketing Digital & Branding

 

 

 

Livraisons automobiles : le Coronavirus pourrait entrainer des retards

Coronavirus : transports publics réduits, faut-il faire le plein ?

Face au Coronavirus,la situation de crise sanitaire que connaît la France actuellement entraine un grand nombre de conséquences sur plusieurs secteurs. Concernant les transports, les mesures annoncées par le gouvernement ces denriers jours incitent plusieurs villes à réduire leurs réseaux de transports en commun. Cette mesure, à double tranchant, incite elle-même les gens à faire le plein d'essence.

KIDIOUI
Carte Carburant Essence&CO by Anytime
Votre voiture
au meilleur prix