Actualités

Villes en confinement : la chute spectaculaire du taux de congestion

Essence&CO sur Twitter   Essence&CO sur LinkedIn   Essence&CO sur Facebook

Si cette période de confinement se traduit par une chute drastique du baril de Brent et des prix à la pompe, elle a également pour conséquence de réduire fortement le taux de congestion dans les grandes villes.

Le spécialiste de la navigation TomTom partage des chiffres en temps réel sur le taux de congestion dans les grandes villes à travers le monde. Les rues sont désertées et restreintes à des usages exceptionnels, et cela se traduit sur les données remontées à TomTom.

Alors qu'en mars 2019, le taux de congestion moyen pour la ville de Paris pouvait grimper jusqu'à 78% aux alentours de 8h du matin, ces 7 derniers jours, le pic n'a pas dépassé 9%. Et c'était vendredi aux alentours de 18h. C'est à peine plus que le 15 août 2019 (8%), le jour le moins embouteillé de l'année dernière dans la capitale.

 

 

Ce phénomène peut également être observé dans les autres villes à travers le monde. L'année dernière, la ville de Bengalore, en Inde, a été identifiée par TomTom comme la plus embouteillée du monde avec un taux de congestion moyen de 71%. Au premier avril 2019, ce dernier est monté à 117% contre seulement 10% aujourd'hui. Il faut dire que l'Inde a confiné plus d'un milliard d'habitants.

Ces données sont corroborées par le site WazeStats.com qui analyse les utilisateurs de l'application de géolocalisation de Google. Il y aurait à Paris actuellement moins de 14 000 utilisateurs contre 160 000 d'ordinaire.

 


 

Suivez nos actus, conseils et bons plans !

Essence&CO sur Twitter    Essence&CO sur LinkedIn    Essence&CO sur Facebook

 


Guillaume Belfiore Guillaume Belfiore
Responsable Marketing Digital & Branding

 

 

 

Téléchargez Essence&CO sur iOS et Android
Téléchargez
Essence&CO