Actualités

Carburant : prix en chute libre mais stations désertées !

Essence&CO sur Twitter   Essence&CO sur LinkedIn   Essence&CO sur Facebook

Nous rapportions que dans cette période de confinement il n'y avait, selon l'UFIP, "aucun risque de pénurie". Et pour cause, les pompes à essence sont finalement désertées malgré des prix extraordinairement bas.

Alors que les automobilistes se ruaient vers les stations services lors des blocages mis en place par les Gilets Jaunes, cette fois, la tendance s'est complètement inversée. La pandémie de Coronavirus a contraint le gouvernement à organiser un confinement national et à n'autoriser que les déplacements exceptionnels.

Résultat, les stations essence sont désertées. Ouest-France, rapporte notamment le cas à Nantes. "C’est le moment de faire le plein, car l’essence n’est pas chère, mais les automobilistes ne peuvent pas venir à cause du confinement et des restrictions de déplacements", explique une gérante de station service.

 


Cours du baril de Brent sur un mois - Agrandir

 

Situation paradoxale : les prix ont rarement été aussi bas, encore plus bas que ceux communiqués par le Ministère de la Transition écologique et solidaire lundi dernier. Le diesel passe sous la barre de 1,2€/L tandis que l'essence sans plomb sous celle de 1,3€/L.

Au regard des différents pays mettant en place un confinement pour enrayer l'épidémie de COVID-19, les importations de pétrole ont diminué et le coût du baril de Brent a de nouveau drastiquement chuté à 24.78 € euros. La tendance à la baisse des prix pourrait d'ailleurs continuer dans les semaines à venir.

 


 

Suivez nos actus, conseils et bons plans !

Essence&CO sur Twitter    Essence&CO sur LinkedIn    Essence&CO sur Facebook

 


Guillaume Belfiore Guillaume Belfiore
Responsable Marketing Digital & Branding

 

 

 

KIDIOUI
Carte Carburant Essence&CO by Anytime
Votre voiture
au meilleur prix